01 85 73 42 47

Bordeaux, à l’assaut du marché MICE

bordeaux ville attractive

La ville de Bordeaux a choisi d’investir massivement afin de promouvoir l’activité MICE sur son territoire. Une enveloppe de 77 millions d’euros vient en effet d’être votée pour d’importants travaux à l’attention notamment du marché des congrès et salons.

Ces modifications dans le paysage bordelais devraient, sans conteste, permettre de développer le tourisme d’affaires et l’économie locale.

Innover dans la construction d’édifices modulables

La première phase consistera en la démolition du hall 2 du Parc des Expositions, pour laisser place à un édifice plus moderne et fonctionnel.

Le nouveau bâtiment, de 14 000m2, a été imaginé par deux agences d’architectes bordelaises. Cet édifice a été conçu de manière ingénieuse pour permettre d’adapter les lieux en fonction du nombre de congressistes. Grâce à des murs et des gradins amovibles, jusqu’à 6 000 participants pourront être conviés à des meetings professionnels d’envergure. Enfin, de petits espaces d’une capacité maximale de 400 places ont été prévus pour les évènements plus modestes.

Cette première tranche du chantier devrait se clôturer durant l’année 2018. La facture de 34,5 millions d’euros pour ce projet sera principalement prise en charge par la Sbepec (Société bordelaise des équipements publics d’expositions et de congrès), alors que la région et le département contribuent à hauteur de 13,5 millions d’euros.

Moderniser les structures anciennes pour s’adapter à la demande actuelle

La deuxième vague de travaux va conduire à la rénovation complète du hall 1 du Parc des Expositions, d’une superficie de 50 000m2 (cet espace est aujourd’hui connu pour accueillir de grands évènements tels que le Vinexpo et la Foire de Bordeaux).

Le budget alloué à ce chantier est estimé à 40 millions d’euros. Prévu pour débuter courant 2018, le financement n’est toutefois pas entièrement assuré à l’heure actuelle.

Un enjeu économique indéniable pour la ville

Bordeaux a très bien compris l’importance d’offrir des lieux de qualité aux professionnels et touristes d’affaires avec une forte capacité d’accueil afin de booster son économie. En effet, les calculs sont simples : les clients des salons et des foires dépensent près de 3 fois plus qu’un touriste de loisir, soit en moyenne 124 euros par jour.

La « Belle endormie », déjà très dynamique sur le plan du tourisme et du MICE, possèdera donc prochainement de nouveaux atouts non négligeables pour attirer une nouvelle clientèle d’affaires. Elle pourrait même, à termes, concurrencer sérieusement la Capitale victime du prix élevé de l’hébergement, sans compter qu’une nouvelle ligne de TGV mettra Bordeaux à 2h seulement de Paris d’ici 2017.

Source : www.lesechos.fr

A lire également sur Seminup : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Valérie Hanoteau

Valérie Hanoteau Responsable de Projet

Voilà 7 ans que Valérie a rejoint l’équipe Corpo’Events, animée par un enthousiasme et un dynamisme contagieux ! C’est dans la nature et auprès de ses proches que notre Responsable de Projet Meeting puise son énergie mythique. Un refuge qui lui offre une motivation sans faille dans chacun de ses projets.

Tous ses articles (55)