01 85 73 42 47

Secteur MICE : l’hôtellerie de luxe contre-attaque

hotel de luxe mice

Le MICE, hier et aujourd’hui

L’âge d’or de l’industrie du MICE a peut-être été atteint juste avant la crise mondiale de 2008. Les grandes entreprises n’hésitaient alors pas à dépenser parfois des centaines de milliers d’euros pour leurs divers événements d’entreprise.

Mais la crise a apporté avec elle une tendance toute autre, avec la règle du « moins » : faire « moins cher », « moins loin », et avec « moins d’invités ». Tendance qui semble toutefois s’éloigner, si l’on en croit les chiffres du secteur pour l’année 2015 : ceux-ci présentent en effet une hausse de 1,2  % par rapport à 2014 (Coach Omnium). Si l’on reste loin de la panacée pré-crise, ces chiffres sont tout de même bien plus encourageants que la poursuite de la tendance baissière à laquelle le secteur s’attendait.

Dans ce contexte, l’hôtellerie de luxe qui dominait le secteur avant la crise, entend bien reprendre des parts de marché. 

L’hôtellerie de luxe se réinvente pour les entreprises

Là où 91 % des entreprises préféraient les hôtels (généralement 3 ou 4 étoiles) pour leurs réceptions il y a encore dix ans, leur prédominance s’est vue fondre comme neige au soleil sur les dernières années. Si bien qu’aujourd’hui, ce chiffre est tombé à 52 % seulement, ne laissant qu’une légère domination de l’hôtellerie sur l’industrie.

Une autre grande tendance du MICE actuel qui profite à l’hôtellerie de luxe, c’est la volonté prédominante des clients à sélectionner un lieu d’exception, qui présentera leur événement sous un jour réellement hors du commun, et ce malgré des budgets serrés. Ce type de demande est passé de 18 % à 44 % sur la période 2005 – 2015.

Mais avoir un lieu d’exception n’est guère suffisant. Encore faut-il pouvoir offrir un ensemble de prestations de qualité à la hauteur. Là encore, l’hôtellerie de luxe sait faire la différence.

Organisation et services

Des chaînes et hôtels de plus en plus nombreux proposent des services sur le principe du resort, all-inclusive, dans le but avoué de voir revenir la clientèle disparue au cours de la dernière décennie.

Et c’est sur ce point qu’ils font la différence : les entreprises apprécient, de nos jours, les services tout inclus, mais ils attendent également de leur prestataire unique une grande capacité d’unicité quant à l’ensemble des aspects liés à leur événement : de la décoration à l’assiette en passant par les équipements, chaque élément doit être pensé et conçu en fonction de la clientèle. La tendance est donc clairement au sur-mesure.

Source : www.lenouveleconomiste.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Karine Martin-Guzman

Karine Martin-Guzman Responsable de Projet

Conception, organisation, accompagnement… c’est son affaire ! Notre responsable de projet meeting, experte en tourisme d’affaires depuis 15 ans, aime vous concocter des programmes originaux en France et aux 4 coins du globe. Parfois, elle s’accorde un peu de répit en cultivant son jardin ou en montant à cheval. Sa devise : "Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page."

Tous ses articles (96)