01 85 73 42 47

Tourisme d’affaires 2017 : les prévisions CWT Meetings & Events

MICE forecast 2017

L’agence CWT Meetings & Events vient de publier son rapport annuel prévisionnel pour 2017 à l’échelle mondiale. L’étude révèle une probable progression du secteur MICE dans toutes les régions, mais les organisateurs d’événements devront globalement anticiper des contraintes plus rigoureuses, avec une réduction des budgets MICE et des normes plus importantes.

Vers toujours plus de flexibilité

La croissance du PIB devrait être moindre en 2017, avec pour conséquence la négociation d’événements d’un meilleur rapport qualité-prix. Mais en dépit d’une baisse des dépenses, le secteur du tourisme d’affaires devrait constater une nette progression.

« Nos prévisions tablent sur une croissance significative du secteur MICE dans toutes les régions du monde », explique la vice-présidente et directrice mondiale de CWT Meetings & Events, Cindy Fisher. « En étant souples sur le calendrier et les destinations, les organisateurs d’événement peuvent tirer pleinement parti du marché actuel pour optimiser leurs manifestations et obtenir de meilleurs résultats ».

Des marchés disparates

En Europe, les contraintes budgétaires des entreprises devraient profiter aux hôtels de taille moyenne. Autre point notable, les dépenses par participant sur le vieux continent demeureraient stables, alors que la taille des groupes devrait augmenter de 6%.

Depuis 2009, l’offre hôtelière dépasse la demande en Amérique du Nord, ce qui permet aujourd’hui aux organisateurs d’événements de tirer les prix en jouant la carte de la flexibilité sur les destinations et les dates.

Autre marché significatif, celui du Brésil, qui propose une offre élargie suite à l’organisation de la coupe du Monde de football en 2014 et des Jeux Olympiques de 2016, permettant ainsi une baisse des coûts par événement. 

Enfin, l’Asie-Pacifique devrait connaître une hausse de pas moins de 25% du nombre de ses événements.

Les postes de dépenses en augmentation

L’étude CWT Meetings & Events prévoit une augmentation des dépenses dans le domaine de la sécurité et de la protection des participants, suite aux récentes attaques terroristes en Europe. Les entreprises sont an effet davantage prédisposées à tracker leurs employés plus efficacement en cas d’urgence.

La boisson et l’alimentation sont un autre poste de dépenses onéreux en raison de la hausse des coûts de production, des fluctuations des taux de change, ou encore de la demande constante de régimes alimentaires particuliers (véganisme, végétarisme, etc.).

Enfin, les meeting planners anticipent une hausse notable des budgets liés à la « Présence virtuelle ». 

Recommandations pour le secteur MICE en 2017

Le rapport Forecast offre trois grandes recommandations aux organisateurs d’événements pour l’année 2017 : la mise en place d’un plan stratégique pour l’organisation des réunions, le développement des nouvelles technologies et l’implémantation d’une vraie stratégie pour la direction des petites réunions.

Sources : www.deplacementspros.com & www.carlsonwagonlit.fr

A lire également sur Seminup : « 2016, l’année d’une reprise en douceur de l’activité MICE ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Karine Martin-Guzman

Karine Martin-Guzman Responsable de Projet

Conception, organisation, accompagnement… c’est son affaire ! Notre responsable de projet meeting, experte en tourisme d’affaires depuis 15 ans, aime vous concocter des programmes originaux en France et aux 4 coins du globe. Parfois, elle s’accorde un peu de répit en cultivant son jardin ou en montant à cheval. Sa devise : "Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page."

Tous ses articles (96)